Florence Mugny | La rentrée… Nouvel An ?
17031
single,single-post,postid-17031,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,transparent_content,qode-theme-ver-9.5,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

La rentrée… Nouvel An ?

6FF19BFE-C82A-432A-955E-3AFB547DEC98

La rentrée… Nouvel An ?

Qui dit « rentrée » dit aussi sortie. Sortie qui s’appelle vacances et dont un des synonymes est repos. Une coupure dans le rythme quotidien pour reprendre son souffle, des forces pour affronter une nouvelle année, de nouveaux défis.

Bien plus que le Nouvel An, pour beaucoup « la rentrée » (reprise des activités après les vacances) signifie le début de quelque chose. Qui dit nouveau dit aussi changement, d’école, de classe, de camarades, de professeurs, d’élèves, d’orientation, de travail… un inconnu qui peut être source d’inquiétude et/ou de joie.

Pour nombre d’entre nous la rentrée c’est plutôt retourner dans des habitudes sans beaucoup de surprises.

Au 1er janvier, le passage à l’an neuf est l’objet de festivités et de résolutions, qu’en est-il de la rentrée ?

Pour certains des achats de nouveau matériel, de vêtements… d’autres reprennent le train train quotidien. Qu’y a-t-il de nouveau dans la vie de ces derniers ? J’entends souvent : « on n’a pas le choix, on fait avec », fatalité et résignation. Un connu qui ne nous émerveille plus, grisaille dans notre activité et grisaille dans nos relations avec nos proches, collègues, amis même. 

Comme il est difficile de garder la fraîcheur d’un regard neuf sur chaque journée qui commence, potentiellement pleine de possibles, de retrouver l’élan, l’enthousiasme.

À nous de prendre conscience que chaque instant est unique et porteur de changement et de renouvellement. À l’intérieur de notre corps des centaines de millions de réactions chimiques ont lieu en permanence. Plus concrètement nous pouvons sentir notre respiration et notre cœur qui, minute par minute, nous maintiennent en vie. Autour de nous, la luminosité, le temps, la végétation… Malgré cela, notre perception du monde est capable de se figer dans un sentiment de déjà vu, dans une immobilité qui ressemble plus à la mort qu’à la vie. 

Si notre quotidien est structurellement le même, notre attitude intérieure peut tout changer : le regard neuf que l’on est capable de porter sur notre environnement, l’accueil des personnes que nous côtoyons, feront toute la différence. 

S’ouvrir à l’inattendu dans le connu c’est rencontrer l’inconnu et parfois l’Inconnu.

Alors quelque soit notre rentrée, dans la nouveauté ou l’habituel, je nous souhaite une bonne nouvelle année riche en émerveillement et découvertes !

Florence Mugny 078 632 26 17

Si vous souhaitez être aidé(e) ou accompagné(e), je propose depuis plusieurs années un accompagnement humain. Un accueil de votre personne dans son entier, y compris sa dimension spirituelle, dans le profond respect de votre cheminement et de vos convictions.